Un dessin sous le chapiteau

Après l’écriture collaborative d’un cadavre exquis lors de la précédente édition du Livre sur la Place, les Bibliothèques de Nancy se sont lancé un nouveau défi avec la réalisation d’un dessin collectif faisant appel aux illustrateurs et bédéistes présents sous le chapiteau.

« Chaque livre contient un battement d’humanité »

 

C’est par cette phrase que Philippe Claudel, président de la 38e édition a donné le thème de cette toile unique. Parfois seul, parfois à plusieurs, les dessinateurs se sont prêtés au jeu. Chaque illustrateur ou bédéiste est venu avec son univers et sa sensibilité, rebondissant parfois sur un dessin présent sur la toile. Peb et Fox, qui étaient venus il y a quelques années sur notre stand réaliser des dessins humoristiques autour de la littérature sont venus en amis. De même que Catherine Créhange qui a créé l’an passé le dessin illustrant notre cadavre exquis. Ce fut aussi l’occasion d’échanger, par exemple, autour de l’illustration pour enfants avec deux jeunes illustratrices belges Paola de Narvaez et Camille van Hoof.

Le public, quant à lui, a été parfois surpris par notre démarche et a souvent découvert que la Bibliothèque Stanislas possède un cabinet d’arts graphiques comptant des œuvres d’artistes  tels Grandville ou Callot mais aussi d’artistes contemporains comme Weisbuch ou James Prunier.

De l’œuvre papier à l’œuvre numérique

 

Cette œuvre originale est désormais rangée précieusement dans les collections de la Bibliothèque Stanislas. Cependant il nous semblait important que ce ne soit pas une fin en soi et que le public puisse la découvrir. Aussi, à l’aide de l’application Genial.ly le dessin collaboratif final a pris une nouvelle ampleur en devenant interactif. Des pictogrammes sont  intégrés à chacun des dessins renvoyant vers la biographie et les sites des artistes. Une nouvelle œuvre sous forme numérique a vu le jour.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *