Le fonds lorrain jeunesse de conservation : le rendez-vous du 28 mars 2019

Dans l’idée de rendre vivante cette nouvelle collection dans le fonds de conservation, les auteurs et illustrateurs jeunesse de notre sélection ont été invités à la bibliothèque.

Après quelques rendez-vous individuels une démarche plus collective

Les premiers contacts avec les auteurs/illustrateurs se sont faits essentiellement via des courriels.  Le premier courrier envoyé, certains ont très vite fait la démarche de nous contacter.  Pour ceux et celles qui pouvaient se rendre disponibles, des rendez-vous individuels ont été organisés.  Ces moments ont permis de communiquer sur la démarche de constitution de cette collection, et nous ont permis surtout et aussi de faire connaissance.

Ces échanges ont également permis de recueillir des éléments biographiques qui font souvent défaut dans la connaissance que les bibliothécaires peuvent avoir des auteurs contemporains. Ils ont aussi permis de mieux comprendre la complexité du métier d’auteurs ou d’illustrateurs  mais aussi la difficulté que certains d’entre eux rencontrent pour vivre de leur expression littéraire ou artistique.

Le 28 mars 2019, 12 auteurs/illustrateurs ont répondu à notre invitation. Cette rencontre a permis de donner une réalité collective à ce projet et de l’ancrer réellement dans les missions de la bibliothèque patrimoniale.

Séance de dédicace

Toujours dans la même idée de cultiver nos liens et de « fabriquer du fond local »1 , nous avons proposé, à cette occasion, à nos auteurs une séance de dédicace. Plusieurs se sont prêtés au jeu d’écriture ou d’illustration. La collection jeunesse se place symboliquement sous le patronage de la Bibliothèque Stanislas.

Dédicace de l’auteur Didier Zanon lors de la rencontre

Présentation d’ouvrages de nos réserves précieuses pour nos invités d’honneur

Pour faire écho à cette collection jeunesse nouvellement constituée, des ouvrages de littérature jeunesse entrés dans les collections dans la première partie du XXe siècle ont été présentés. Il s’agit essentiellement d’ouvrages édités par l’éditeur Berger-Levrault lorsqu’il avait une activité importante sur le territoire de la Lorraine.

Une sélection de livres d’artistes des réserves précieuses a également été présentée.

Livre d’artiste, livre objet présentés lors de la rencontre

Une invitation pour lancer des projets collectifs

Les journées européennes du patrimoine

Karine Maincent sera notre invitée pour cette édition 2019.  L’invitation d’un auteur jeunesse dans les  murs de la Bibliothèque confirme l’intention d’accueillir à Stanislas un public familial.

La réalisation d’un livre de coloriage sur la thématique de Saint-Nicolas 

En demandant la participation à chacun de nos invités pour la création d’une planche, d’un texte… nous nous inscrivons dans la demande portée par la ville pour les festivités de fin d’année. Ce support sera également distribué lors des accueils des publics scolaires organisés sur cette thématique.

Du point de vue des bibliothécaires, ce moment privilégié a été important pour communiquer sur ce projet et l’installer dans la communauté des auteurs et des illustrateurs de notre territoire. Cette rencontre s’est terminée par une visite des coulisses de la bibliothèque.

  1. Anne Meyer, « La fabrique des fonds locaux », dans C. Haquet et B. Huchet (dir.) Repenser le Fonds local et régional en bibliothèque, 2016, p. 45 []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.