Vu d’en haut : mécénat et développement de la lecture sur le plateau de Haye

Jusqu’en 2018, les Bibliothèques de Nancy n’avaient jamais monté d’opération de mécénat. C’est désormais chose faite avec deux projets différents : le patrimoine avec l’acquisition des estampes de Claude Weisbuch et l’accès à la culture avec Vu d’en haut.

 La genèse du projet

Vu d’en haut est né d’une envie : proposer durant 9 mois une série d’ateliers et d’événements artistiques et festifs autour de la lecture, de l’écriture et du dessin par et pour les habitants du quartier du Plateau de Haye (Haut-du-Lièvre), en prenant appui sur le riche réseau associatif  environnant pour trouver et faire se rencontrer ses quelques 70 participants, petits et grands.

La compagnie « Les fruits du hasard » donne le La pour une fête de la musique réussie, le 21 juin 2018 à la Médiathèque Haut-du-Lièvre.

Vu d’en haut est le fruit de la rencontre de 3 acteurs : les Bibliothèques de Nancy dans le rôle des conceptrices du projet, l’association des Amis des Bibliothèques de Nancy dans celui de porteuse et le Fonds de dotation Fontaine comme financeur.

Sollicitées pour mettre en place un projet en direction d’un public éloigné de la lecture, du livre et des arts, le choix du quartier Plateau de Haye s’est immédiatement imposé aux Bibliothèques, avec comme épicentre, la Médiathèque Haut-du-Lièvre, un lieu où se côtoient enfants, adolescents, mineurs isolés, adultes, migrants et personnes âgées. Le portage du projet est réalisé par l’association des Amis des Bibliothèques de Nancy.

Les objectifs

Les objectifs définis dans la bible du projet sont multiples :

  • Renforcer la cohésion sociale en valorisant la capacité de transmission des valeurs et des compétences de chacun à l’aide de différents moyens d’expression artistique ; envisager la création comme mode à la fois individuel et collectif d’échange, mettre au même niveau d’importance le processus et le résultat final.
  • Renforcer l’estime de soi et la dignité des personnes, en valorisant les capacités créatrices de chacun, en fonction de ses connaissances et de son éducation – mobilisation de différents modes d’expression, écrite, orale, plastique, musicale. Faire appel à des modes de médiation non discriminants : choix de la médiation animale.
  • Inscrire la médiathèque au cœur de la vie associative locale et du calendrier des fêtes prévues sur la période estivale, et bâtir des relations pérennes avec les associations partenaires pour faire de l’établissement le véritable poumon culturel d’un quartier en redéfinition.
  • Renforcer la parentalité. En travaillant cette notion, le bénéfice tiré par les enfants de ces moments de création et de partage pourra se diffuser à son tour dans la sphère familiale et privée : construction d’un projet dans un temps long ouvrant la voie à un désir de partage et à de nombreux retours, invitations à assister à de courtes restitutions aussi bien qu’à des moments forts où ses propres enfants seront sur le devant de la scène…

Ateliers et temps forts

La nuit à la médiathèque : jeux, musique;, lectures… Samedi 19 janvier 2019.

Des ateliers de lecture à haute voix, d’écriture et de création de bandes dessinées animés par la Compagnie les fruits du hasard , et des artistes en résidence1 accompagnés de Catherine Créhange, dessinatrice,  érigent la colonne vertébrale des temps forts.

Ils sont accompagnés d’une médiation animale . En effet, la présence animale apaisante et sans jugement est importante pour un enfant ou un adulte développant ses compétences en lecture. Les chiens, soigneusement sélectionnés et entraînés, encadrés par un professionnel spécialisé, mettent en confiance, rassurent et permettent au lecteur hésitant de s’essayer en toute tranquillité à l’exercice de la lecture à destination d’un auditoire. Rapidement les chiens guides Griotte et Mulan de notre ambassadrice Alexandra deviennent, à tour de rôle, les mascottes des ateliers.

Quatre temps forts rythment le projet et permettent d’apprécier le travail fait au cours des ateliers.

Acte 1 : la fête de la musique, 21 juin 2018

Des lectures musicales dessinées, sur des textes de Pierre Gripari, permettent aux 90 personnes présentes (habitants du plateau et partenaires) de faire connaissance avec les artistes en résidence.

Acte 2 : journée festive autour de la montgolfière, 13 juillet 2018

Vu d’en haut, mon quartier est beau. Journée festive le 13 juillet 2018.

De 16 heures à 21 heures, plus de 400 personnes se pressent aux animations, atelier d’aquarelle, et spectacles de lectures musicales sur des textes de Dylan Pelot, Joël Egloff, Jacques Prévert et Benjamin, un participant. Fil rouge de cette après-midi festive : la présence d’une montgolfière captive permet de s’élever à 18 mètres du sol, de prendre de la hauteur et d’avoir un autre point de vue sur le quartier pour les habitants du plateau. 150 personnes profitent de ce baptême de l’air et repartent en possession de leur diplôme d’aérostier.

Acte 3 : spectacle musical et dessiné au théâtre de la Manufacture, 11 décembre 2018

15 apprentis comédiens se produisent sur la scène du théâtre de la Manufacture pour la restitution finale des ateliers. Pour les applaudir, 200 participants dont une grande partie est arrivée dans les 2 bus affrétés pour venir du Haut-du-Lièvre jusqu’au théâtre situé en centre ville.

La soirée est placée sous le signe de l’émotion pour les uns comme pour les autres : stress, dépassement de soi  pour les comédiens, fierté pour les parents présents.

Artistes d’un soir sur la scène du Théâtre de la Manufacture le 11 décembre 2018

Dernier acte : la nuit de la lecture, 19 janvier 2019

Tout au long des 9 mois, nombre de textes, de dessins ont été produits en atelier. Un livre souvenir est réalisé et remis à tous les participants au cours de la nuit de lecture. Dans une ambiance festive a lieu la dernière restitution  de cette aventure autour d’une lecture musicale, de jeux, de musique…

Vu d’en Haut en chiffres :

Les ateliers : 65 participants

  • 15 ateliers de lecture pour les enfants, dont 5 en compagnie des chiens médiateurs du Grand Est
  • 15 ateliers de lecture pour les adultes
  • 10 ateliers BD pour les enfants et les adolescents
  • 8 ateliers BD pour les adultes
  • 6 ateliers d’écriture pour les enfants et les adolescents
  • 7 ateliers d’écriture pour les adultes
  • 1 atelier d’aquarelle

Une conclusion encourageante

La médiathèque a connu une augmentation de 10 % de sa fréquentation en 2018. Elle est de plus en plus impliquée dans le réseau associatif du plateau.
Mais surtout, Vu d’en haut fait aujourd’hui encore pétiller les yeux de tous ceux, jeunes et moins jeunes, participants, spectateurs et bibliothécaires. Une folle envie de repartir vers une nouvelle aventure pointe le bout de son nez.

Pour aller plus loin

  1. Coco Bernardis comédienne et metteuse en scène , Benoît Fourchard, comédien et auteur, Annabelle Dodanne, altiste et Antoine Arlot, saxophoniste []
  2. https://www.facebook.com/vusdenhaut   et https://vudeno.blogspot.com/ []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.