Les planches des Recherches anatomiques de Gilbert Breschet

Le grand format du mois de mars 2014

L’ouvrage

Recherches anatomiques physiologiques et pathologiques sur le système veineux, et spécialement sur les canaux veineux des os. Par M. G. Breschet, docteur en médecine, agrégé en exercice et chef des travaux anatomiques de la Faculté de médecine de Paris, chirurgien ordinaire de l’Hôtel-Dieu, professeur d’anatomie, de physiologie et de pathologie, membre titulaire de l’Académie Royale de médecine, etc., etc., etc. Paris : Villeret et Cie, Libraires-Éditeurs, rue de l’École de Médecine, n°13, vis-à-vis la rue Hautefeuille ; Crochard, Libraire, Cloître Saint-Benoît, n°16 ; Bruxelles, au dépôt de la Librairie médicale française, s.d.

Ce recueil a été proposé à la souscription entre 1827 et 1829. Au vu de l’intérêt suscité, les souscripteurs ont souhaité qu’il s’étende à l’anatomie générale des veines. Ils ont été entendus : auteur et éditeurs font paraître le tout en 22 livraisons, sans augmentation de prix !

B5439056101_149018_B543956101__018

L’illustration

Les planches, au nombre de 46 dans notre exemplaire, sont éditées par Villeret d’après les dessins d’Antoine Chazal, peintre naturaliste réputé qui sera, en 1831, professeur d’iconographie au Muséum d’Histoire Naturelle. Une seule planche est dessinée d’après nature. Il s’agit de planches lithographiées, « dont les détails sont très compliqués » avoue l’éditeur. Les 6 premières livraisons sont imprimées à Paris par Godefroy Engelmann, l’un des introducteurs de la technique lithographique en France puis par Jean Georges Frey, toujours à Paris, à partir de la 7e. Au moment où ces livraisons paraissent, la technique de l’impression en couleur n’est pas encore au point : aussi, les planches ont-elles été rehaussées à la main, quelquefois de peinture argentée permettant de faire mieux ressortir les formes et les dimensions des veines.

B5439056101_149018_B543956101__016

L’auteur

Gilbert Breschet est un médecin et chirurgien français né le 7 juillet 1784 à Clermont-Ferrand, mort le 10 mai 1845 à Paris. Anatomiste réputé – il a fondé le Répertoire général d’anatomie – il a aussi travaillé à l’étude de la transmission de la rage par la salive des chiens ou des lapins.

Publications principales :

Sur les hydropisies, 1812 / Essai sur les Veines du rachis, 1819 / Études anatomiques physiologiques et pathologiques de l’œuf dans l’espèce humaine et dans quelques-unes des principales familles des animaux vertébrés, 1833 / Traité des maladies des enfants, 1833 / Mémoires chirurgicaux sur différentes espèces d’anévrismes, 1834 / Études et physiologie anatomique sur l’organe de l’ouïe, 1834 / Nouvelles recherches sur la structure de la peau, 1835.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.