Archives par mot-clé : Jeux vidéos

Des jeux vidéo à la médiathèque ?

Labellisées Bibliothèque numérique de référence avec les autres bibliothèques du Sillon Lorrain en juillet 2013, les Bibliothèques de Nancy lancent  un vaste programme de développement numérique de leurs services. Objectifs : aménager des espaces à la Bibliothèque Stanislas et à la Médiathèque Manufacture,  créer de nouveaux services, proposer des actions culturelles en lien avec les technologies, accueillir de nouvelles pratiques culturelles. C’est ainsi que la création d’un espace dédié au jeu vidéo voit le jour.

Constituer et former une équipe

Rapidement un noyau dur s’est constitué autour de ce projet. Des fans de jeux vidéo, certes, mais pas que : des collègues qui n’y connaissaient rien se sont lancés dans cette aventure.
L’hétérogénéité des connaissances dans ce secteur était telle dans ce groupe qu’une première phase de formation s’imposait.

Chaque membre de ce noyau était destiné à devenir un « référent ». Pour ce faire nous avons suivi des formations en externe, ce qui nous a permis de rencontrer des collègues bibliothécaires (notamment de Paris) déjà impliqués dans ce genre de projet.
Des formations en interne étaient également organisées (café numérique) où les plus aguerris partageaient leur savoir.
La veille et le partage de sites internet venaient parfaire nos connaissances.

Jeu en démo à l’espace jeux vidéos et arcade de rétrogaming.

La conception du service et de l’espace

Nous sommes partis de ce qui existait ailleurs : certaines médiathèques ne faisaient que du prêt de jeux, d’autres que de la consultation sur place, parmi celles-ci beaucoup ouvraient leur espace de façon ponctuelle. Des établissements avaient opté pour un seul type de console, d’autres s’étaient équipés de bornes d’arcade, très peu s’étaient lancés dans l’acquisition de PC gamer. Nous voulions tout cela, mais en mieux. Avec deux idées directrices : proposer une expérience à haute valeur ajoutée  et montrer la diversité des expériences de jeux vidéo à tous les publics.

Les différents espaces se suivent, créant des ambiances différentes dans chaque box.

Nous disposions d’une mezzanine de 100 m2, à l’époque cela représentait l’un des plus grand « espace jeux-vidéo » dans une médiathèque. Mais ça nous paraissait encore insuffisant pour tout ce que ne voulions y installer. En effet, dans cet espace nous voulions mettre à disposition du public : une borne d’arcade, des box avec plusieurs générations de consoles, un siège baquet pour optimiser l’immersion dans les jeux de course, un espace debout pour utiliser la technologie « kinect » caméra de détection de mouvement, un casque de réalité virtuelle et des PC gamer. Des collections de jeux sont également disponibles.
Nous n’avons pas pu pousser les murs, mais nous avons tout de même réussi à tout faire entrer dans ces 100 m2.
Nous disposions donc d’un matériel varié et high tech pour explorer et découvrir toutes les facettes du jeu vidéo.

Course en ligne.

Le fonctionnement

Même si notre public cible était les adolescents, nous voulions un espace où chacun pourrait trouver sa place : adulte, adolescent, enfant, famille, inscrit, non inscrit…
Pour que cet espace ne soit pas identifié comme un « espace jeunesse » bis, nous avons décidé de réserver l’accès aux PC gamer aux adultes.
Pour sécuriser les manettes (sans fil), les jeux qui ne nécessitent pas de manette sont accessibles aux inscrits et non inscrits. Alors que les jeux qui nécessitent des manettes ne sont accessibles qu’aux inscrits, en effet celles-ci sont empruntées avec les cartes d’abonnement le temps du jeu.
Nous avons défini des créneaux de jeu de 50 minutes, renouvelables si le box n’est pas réservé pour le créneau suivant. Mais nous limitons à trois créneaux par jour les jours d’affluence et à trois réservations sur sept jours.

Le siège baquet est toujours apprécié pour les jeux de courses.

La programmation culturelle

Afin de faire vivre ce service et de le valoriser auprès du public, nous avons mis en place une programmation culturelle variée, destinée à répondre aux demandes des différents publics.

Même si l’espace « jeux vidéo » est un lieu en permanence animé, nous avons souhaité le ponctuer d’animations régulières :

– des expositions jouables, pour faire le lien avec nos autres supports (romans de Lovecraft, bandes dessinées…) ;

– des conférences pour briser les tabous (Le jeu vidéo est-il un objet culturel ? Le jeu vidéo, les ados et les parents …) ;

– la mise en avant de jeux indépendants, de contemplation, atypiques… ;

– des démonstrations de réalité virtuelle ;

– des tournois de jeux vidéo, qui plongent tout le premier étage de la médiathèque dans des ambiances dignes d’une finale de foot. Les Bibliothèques ont même été jusqu’à remplir l’Opéra national de Lorraine à Nancy lors d’une opération exceptionnelle,  le ciné-gaming-orchestra, qui réunit plus de 700 personnes le 26 octobre 2018.

Une sélection de jeux vidéos sont empruntables à domicile.

En conclusion

Nous avons ouvert l’espace « jeux vidéo » en janvier 2016. Les adolescents ont rapidement investi ce lieu. La fréquentation des adultes a été timide au début puis a vite progressé. Mais pour nous, la cerise sur le gâteau, c’est de voir des parents ou grands-parents jouer avec les enfants et petits enfants. Les événements remportent toujours un large succès.
Depuis l’ouverture le taux de fréquentation ne cesse d’augmenter.